Argan Ila donne un nouvel élan à votre reconversion professionnelle.
Ce site est en maintenance le temps d’élaborer un programme enrichi et toujours de qualité.
Nouveau site le 13 mai. Contactez-nous par mail contact@arganila.fr

Les massages ayurvédiques

formation ayurveda tridoshique abhyanga

Malheureusement, nos formations en massage ne sont actuellement plus finançables avec le CPF. Pour explorer les possibilités de financement, merci de nous contacter.

Les massages dans la tradition ayurvédique

L’Ayurvéda est la quête du savoir, du bien-être et de la longévité. Cette science nous apprend à prendre soin de notre corps. Cela passe par l’alimentation et les massages.

A cette pratique s’ajoutent le yoga (domaine de la conscience) et la méditation, ou le Tantra (domaine de l’âme). Le soin apporté au corps est la première étape, car la plus simple à intégrer dans son quotidien, mais ces trois disciplines sont liées.

L’Ayurvéda est aussi la Connaissance de la vie, c’est-à-dire une philosophie, une façon de percevoir la Vie, l’Univers, et comporte des aspects religieux et philosophiques. Nous évoquons de manière claire et succincte ces aspects lors de notre introduction, au premier jour de la formation au massage traditionnel indien Abhyanga, car nous disposons de plus de temps que pour les autres formations.

L’Ayurvéda est une médecine ancestrale reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). L’usage de la médecine ayurvédique comme traitement permet de purifier le corps, faciliter la circulation des énergies, dénouer les tensions et éliminer les blocages. Si l’énergie ne circule plus normalement, le risque de maladie augmente.

L’idée est de stimuler les énergies présentes dans le corps plutôt que de rechercher l’organe malade.

Le massage est prescrit au même titre qu’un régime alimentaire, une préparation d’herboristerie ou d’aromathérapie, ou la méditation.

Le traitement se déroule en quatre étapes :

  1. 1ère étape : Shodan (massage à l’huile et aux herbes). Évacuer les toxines du corps humain. Le praticien a recours à un massage et recommande des régimes alimentaires qui permettent de nettoyer l’organisme du patient.
  2. 2ème étape : Shaman, la dimension spirituelle du traitement. Elle inclut la méditation, le jeûne, le yoga et quelques régimes à base d’herbes, d’épices, etc.
  3. 3ème étape : Rasayna (décoctions de plantes et de minéraux). c’est l’étape de tonification du corps. Elle améliore la vitalité et augmente la durée de vie du patient.
  4. 4ème étape : Satvajaya (mantras, yantras et tantras). Cette étape est le garant d’un meilleur équilibre psychologique. Les mantras, forment une thérapie par le son, les yantras (support graphique équivalent aux mandalas) permettent une plus grande concentration et les tantras permettent de diriger l’énergie au travers du corps et de libérer la conscience.

Mais revenons aux massages de bien-être ! Nous parlons de massage Abhyanga au singulier, mais il conviendrait de le mettre au pluriel. Car il n’existe pas un, mais plusieurs massages Abhyanga.

Les massages Abhyanga

Il existe de nombreux massages Abhyanga (des pieds, des mains, de la tête, très huilés, très appuyés, à l’aide de pochons, basés sur des étirements, etc…).

Leur fonction première est de remettre du mouvement dans le corps tout en apportant une profonde détente et une grande harmonisation.

Le massage Tridoshique

L’Abhyanga que nous enseignons chez Argan Ila est un Abhyanga Tridoshique. C’est un massage qui se décline différemment selon la « constitution » du receveur. Pour cela, il ne s’agit pas seulement de choisir une huile adaptée à chacun ; nous vous proposons d’apprendre des techniques différentes pour les trois « doshas » : Vata, Pitta, Kapha.

Comprendre les doshas

La question des doshas n’est pas toujours facile au premier abord. Chaque matin, lors d’un temps d’accueil autour d’une boisson chaude, nous affinons nos connaissances des doshas.

En cinq jours de formation, vous saurez dispenser un massage entièrement personnalisé à vos clients, enveloppant, vif ou profond ; débutant par la tête, le dos ou les pieds. Vous apprendrez à déterminer la meilleure technique à utiliser pour ce client.

Notre protocole vous permet de proposer un massage de 90 minutes. Alliant tonicité, douceur et rythme, le massage Abhyanga permet de libérer les tensions physiques et d’apaiser le mental. Il permet de faire circuler l’énergie pour ramener l’équilibre dans les différents corps (physique, émotionnel, mental et spirituel).

Les massages ayurvédiques, comme nous l’avons dit un peu plus haut, se composent de différentes pratiques. L’Inde est vaste, et son Histoire est longue. Chaque province et chaque époque a vu émerger des techniques nouvelles, avec des outils variés, toujours dans le but d’apporter un mieux-être, de prendre soin.

Les bols Tibétains (Népalais, en réalité, et souvent fabriqués en Inde), en sont un exemple. Leur pratique dans le massage ne remonte pas  à la nuit des temps, mais au siècle dernier ! Étant très différent des autres, nous n’en parlerons pas ici.

Deux massages que je voudrais évoquer ont été créés et se sont transmis dans le cadre familial, sans visée thérapeutique. Uniquement pour le bien-être qu’ils procurent, dans un moment de partage et de relaxation.

Le premier d’entre eux, c’est le Shirochampi. Un massage du crâne, des épaules, de la nuque et du visage. On le trouve couramment orthographié « Shirotchampi ». Mais comme on ne met pas de « t » à « Chakra », qui se prononce en réalisé « tchakra », j’ai voulu maintenir une logique orthographique, et j’ai choisi de l’écrire « Shirochampi » pour maintenir la logique.

Le massage Shirochampi

Le massage Shirochampi se donne traditionnellement au sol. Le receveur est assis et habillé. Étirements, pressions, pressions glissées, pétrissages… Le massage Shirochampi compte de nombreuses manœuvres, pour un effet à la fois stimulant et relaxant.

En peu de temps (25 à 45 minutes peuvent suffire) et d’approche facile pour tout public (habillé, assis), votre client réunifie son corps et son esprit, relâche ses tensions, renoue ainsi avec un sommeil réparateur et stimule son énergie vitale.

Le peu de vertus dont on l’accuse est strictement réducteur, au vu des bienfaits que je viens de citer. Laissez-moi ajouter, pour finir, qu’il apaise le mental. Les masseurs le savent, c’est par la tête que l’on commence quand on souhaite stopper l’agitation mentale de notre client, les pensées qui fusent dans tous les sens, ses préoccupations incessantes quant au boulot, à la maison, à toutes les tâches du quotidien. Imaginez ce qu’on arrive à faire avec un massage entièrement consacré à la tête !

massage ayurvedique shirochampi

Le massage des pieds aux bols Kansu

Le massage aux bols Kansu a, lui aussi, de sacrées vertus. Sous couvert d’un massage tranquille, qui s’est transmis dans le cadre familial jusqu’à nos jours, on équilibre Agni (le Feu digestif). On agit sur les organes et cela améliore le métabolisme, active la bonne circulation de l’énergie dans tout l’organisme et procure santé et harmonie en diminuant le stress et en améliorant le sommeil. Il permet au receveur un meilleur ancrage.

Son action sur le sommeil est immédiate, et systématique. De quoi endormir n’importe qui sur votre table de massage !

Les pieds comptent environ 7 000 terminaisons nerveuses. En Ayurvéda, on compte 7 zones et 14 points Marma, points réflex, étymologiquement « points cachés » sur les pieds.

La tradition des bols Kansu (Kansa Vakti) s’est développée tardivement en Europe et dans le reste du monde, pour devenir, aujourd’hui, un des massages les plus prisés de la carte ayurvédique.

Le massage Sarva Prana

Le massage Sarva Prana, lui, est un massage du dos qui permet à l’énergie (Prana) de circuler correctement le long de la colonne vertébrale. Le receveur est mieux ancré, ses blocages sont libérés, ses doutes se dissipent.

Et ça marche ! J’aimerais vous raconter des anecdotes à propos des résultats que j’ai observés chez des personnes que j’ai massées avec cette technique. Véritablement, il est très efficace lors d’une indécision (choix professionnels, famille, lieu de vie…). Il est aussi très intéressant aux changements de saison, pour maintenir notre équilibre, notre harmonie. Il devient vite un atout dans votre panel de massages, un outil que vous utiliserez très souvent. D’autant que le dos est la partie du corps la plus demandée en dehors des massages complets.

Les manœuvres spécifiques, très différentes des autres massages, se réfèrent à l’équilibre des notions ayurvédiques de l’Eau, du Feu et de la Terre. Nous travaillons également les points Marma pour activer l’énergie vitale.

formation massage ayurvedique sarva prana

Qu’est-ce que les points Marma ?

Les points Marma sont des points vitaux reliant les organes et les systèmes physiques du corps aux canaux énergétiques pour soigner, détendre et nourrir le corps d’énergie vitale.

Les points Marma, appartenant au corps physique, sont les emplacements de la matière : muscles, ligaments, veines, os, articulations. Ce sont des points vitaux , que l’on se doit de protéger par des mantras et des prières.

Au-delà de leur définition physique, les points Marma sont des points de concentration des énergies doshiques.

On peut donc utiliser les Marma pour 3 objectifs spécifiques : Pour traiter les Nadis (canaux de circulation de l’énergie) et le Prana (énergie vitale) ; Pour traiter un organe spécifique, ou un système précis du corps ; Pour traiter un déséquilibre doshique précis (rappelez-vous, on a évoqué les 3 doshas précédemment dans cet article : Vata, Pitta et Kapha). Ce qui nous intéressera ici sera d’ordre doshique.

En effet, en travaillant les points Marma, nous travaillons à chasser les toxines physiques, les émotions négatives qui s’y sont accumulées, et le stress. Le massage de ces points est une des méthodes utilisées. Les massages circulaires sont particulièrement indiqués.

Contrairement aux points d’acupuncture, les points Marma sont assez larges, et peuvent être travaillés avec les doigts, et non pas des aiguilles.

Ainsi, le massage Sarva Prana dénoue les tensions du dos, musculaires et émotionnelles (physiques et psychiques), renforce la tonicité du dos, diminue le stress et calme le mental, aide à se centrer et augmente le sentiment de sécurité, offre dynamisme et vitalité.

Conclusion de cet article sur les massages ayurvédiques

Je termine ici cet article sur les massages ayurvédiques, bien consciente qu’il y aurait mille et une choses à en dire encore. Le sujet est vaste. Je me suis concentrée sur les massages que nous enseignons chez Argan Ila, car il est plus cohérent pour moi, plus évident, de parler des massages que je connais bien, que je pratique depuis longtemps, et que je transmets depuis quelques années.

Tant et si bien que Mélissa Desvignes, professeur de yoga par ailleurs, et formée il y a quelques années auprès de moi, devient cette année formatrice pour l’école. Elle saura me seconder dans l’esprit de bienveillance, et de sérieux mêlé de jovialité sympathique qui fait la marque d’Argan Ila.

Chez nous, le massage Bébé, le massage Prénatal et le massage aux Pierres Chaudes sont également emprunts de la conception ayurvédique du massage.

Je vous invite à plonger dans la pratique des massages ayurvédiques, dont l’AMOUR (la connexion, diront d’autres), est le maître-mot. Pour votre bonheur, et celui de vos receveurs ! 

Et si vous avez des questions, n’hésitez pas, nous pourrons échanger par téléphone ou par mail, selon ce qui vous convient le mieux.

Nous contacter pour plus d’informations

Nos autres articles…