Argan Ila donne un nouvel élan à votre reconversion professionnelle.
Ce site est en maintenance le temps d’élaborer un programme enrichi et toujours de qualité.
Nouveau site le 13 mai. Contactez-nous par mail contact@arganila.fr

Le massage sonore

bols chantants tibetains massage sonore

Malheureusement, nos formations en massage ne sont actuellement plus finançables avec le CPF. Pour explorer les possibilités de financement, merci de nous contacter.

Le massage sonore, qu’est-ce que c’est ?

« Un massage sonore, peut-on lire dans Bouddhisme Actualités (N°46 – 2003), est une expérience vibratoire acoustique, un véritable toucher que le son opère en profondeur de manière agréable, un voyage intérieur dont même les malentendants et les sourds peuvent ressentir les effets. […] Les sons produits vous plongent dans un état de profonde relaxation. Grâce aux vibrations sonores, le corps retrouve son harmonie naturelle propre ».

Le massage aux bols Tibétains se déroule au sol, éventuellement sur une table de massage, ou assis, sur un receveur habillé. On procède à quelques manœuvres de massage en introduction, puis on instaure un rituel pour éliminer l’énergie négative de la personne pour ensuite introduire une énergie positive.  Quelques éléments techniques viendront rythmer le moment de détente, au milieu et à la fin du massage.

Soin complet ou partiel, il peut aussi être proposé en complément d’un autre massage (Abhyanga, Chi Nei Tsang…).

« Le bol chantant offre des sons vibratoires bénéfiques sur tous les plans : physique, psychique et émotionnel. D’abord, parce qu’ils stimulent grandement le corps, les bols chantants lui permettent de se réharmoniser. Ils sont tout indiqués pour la pratique méditative, car leurs sons réjouissent notre âme, touchant ce qu’il y a de plus profond en nous, en nous reliant à notre puissance intérieure. Ce n’est pas pour rien que les gens en quête de sérénité s’y intéressent de plus en plus. […]

Un son vibrant dont la source exacte est imperceptible et qui se répand partout autour de soi, en soi, a nécessairement quelque chose d’hypnotisant. C’est comme si la personne qui reçoit le soin devient le son ! Lors d’un voyage sonore, les scientifiques expliquent que les fréquences cérébrales ralentissent [….] L’individu ressent paix, profond bien-être, en plus de jouir d’un état propice à la guérison ».

(L’univers des bols chantants, Marjorie D. Lafond, éditions Médicis, 2021)

Le son et les vibrations, comment ça marche ?

Il existe de « bons » sons, comme ceux de la nature, apaisants, ou des sons à basses fréquences, au-dessus des infrasons, utilisés dans le domaine médical / et des « mauvais » sons, les « bruits », qui ont un effet nuisible sur l’individu.

La musique, en plus d’éveiller nos sens, a le pouvoir de révéler notre potentiel, de nous relaxer et de nous divertir. Depuis toujours, le son et le chant sont utilisés dans des rituels de guérison à travers le monde.

Musicothérapie et sonothérapie se sont développées pour apporter des outils de développement personnel accessibles et  compréhensibles par tous.

Le Dr David Hawkins, médecin et psychologue américain ayant reçu le Prix Nobel pour ses travaux, estimait que la maladie ne peut pas affecter un individu empli de « bonnes vibrations ». La fréquence vibrationnelle la plus haute étant à rechercher. C’est ce que l’on nomme couramment le champ énergétique.

En ce sens, l’écoute des bols chantants n’est pas qu’un moment agréable, c’est un outil capable de faire remonter notre taux vibratoire.

On dit que le son est une onde matérielle qui a besoin d’un milieu matériel pour se propager. Lorsqu’il est dans l’air, il se déplace à une vitesse de 344 mètres par seconde (ce qui donne environ 1 kilomètre toutes les 3 secondes). Dans l’eau, le son se propage plus de 4 fois plus vite que dans l’air, c’est-à-dire à environ 1482 mètres par seconde. La surface de l’eau renvoie presque tous les sons, comme un miroir acoustique.

Le corps étant constitué essentiellement d’eau (entre 60 et 70%), et la vibration étant transportée sans être modifiée par les liquides de l’organisme, le son des bols va se diffuser entièrement dans tout le corps, dans chaque tissu et dans chaque organe. Si le son émis est traduit en ondes positives, tout le corps va être envahi de cette vague positive.

Les bols vont ainsi rééquilibrer la fréquence harmonique du corps. 

La composition des bols chantants

A l’origine, les mineurs tibétains et les forgerons népalais se sont certainement associés, du moins influencés, pour la réalisation des bols chantants. Les fabrications sont actuellement de composition suivante :

  • L’or pour le Soleil, 
  • L’argent pour la Lune, 
  • Le fer pour Mars,
  • Le mercure pour la planète Mercure,
  • L’étain pour  Jupiter, 
  • Le cuivre pour Vénus,
  • Le plomb pour Saturne

Cela correspond aux 7 planètes connues alors (7 jours de la semaine, 7 chakras).

La composition exacte des bols (dose de chaque composant) dépend de son usage et de la région où il a été fabriqué. Leur couleur dépend de leur composition.

Traditionnellement, les bols étaient uniquement composés de bronze (cuivre et étain), et exceptionnellement de fer

Les bienfaits du massage sonore

Le massage sonore réduit le stress, amène le corps vers un lâcher-prise total et un état de bien-être (combat la fatigue physique et mentale, apaise les tensions musculaires).

Il améliore la digestion, permet d’atténuer les troubles de l’appareil digestif et les règles douloureuses.

Il aide à la lutte contre l’insomnie, et protège des méfaits certains du manque de sommeil.

Il permettrait de régénérer l’énergie vitale, de faire circuler correctement l’énergie, de réguler le fonctionnement des chakras.

Une visée d’amélioration de l’état de corps et d’esprit

Outil du quotidien, le bol peut aussi être offert lors d’un mariage, et a également servi de monnaie d’échange dans la région himalayenne.

Dans le cadre religieux, il a servi au culte des divinités, dans la divination ou l’exorcisme et certaines applications de l’état de transe.

Dans le cadre thérapeutique, le bol est utilisé pour déloger les tensions, pour rééquilibrer les émotions, et pour activer le principe d’autoguérison. On parle, dans la sphère spirituelle, de « source énergétique de guérison ».

Mais attention aux abus de langage : les bols ne guérissent pas. Ils peuvent soutenir un état de faiblesse, de fatigue, d’anxiété, de peurs, de stress, mais ne viendront pas à bout d’une maladie, quelle qu’elle soit. Mieux vaut utiliser les bols Tibétains en mode préventif, ou pour un accompagnement doux de retour vers son corps et son âme.

Nous contacter pour plus d’informations

Nos autres articles…